Toucher Relationnel chez la personne atteinte d’un cancer

Chez la personne à qui l’on diagnostique un cancer, il va y avoir différentes phases au niveau physique, psychologique mais aussi social et familial.

Ces phases vont amener douleur, choc, anxiété, angoisse, fatigue, nausées, vomissements, troubles du transit, diminution de la mobilité, insomnie etc..et des difficultés pour les accompagnants souvent peu pris en compte.

Cela entraine pour le patient : fatigue, ras le bol, dépression,  agressivité, diminution de ses activités, de ses mouvements, isolement, repli sur soi, diminution de l’estime de soi et de son corps, surmédication etc…

 

Objectifs :

 

 

  • Diminuer l’anxiété
  • Apporter un moment de Mieux-être
  • Relâcher les tensions nerveuses et musculaires
  • Aider à conserver son autonomie
  • Retrouver des facilités de mouvements
  • Favoriser l’échange sur les ressentis, les difficultés de la personne
  • Retrouver l’estime de son corps
  • Redéfinir l’enveloppe corporelle
  • Créer une relation de confiance et conseiller sur les « outils» disponibles pour le patient au quotidien
  • Aider à détendre une zone pour un soin technique, d’hygiène ou de confort
  • Aider les accompagnants à retrouver une proximité avec le patient
  • Se sentir exister
  • Inviter la personne à la communication verbale
  • Redynamiser le corps et l’esprit